La Respiration holotropique

La Respiration holotropique ou Rebirth, est une technique de « respiration consciente » qui ne laisse aucune pause entre l’inspiration et l’expiration.

C’est un voyage à l’ intérieur de soi, vers des espaces qui peuvent nous être inconnus. On ne va que là où l’on peut aller. L’exercice consiste à respirer par la bouche sans interruption en insistant sur l’inspiration, ce qui permet de se détendre complètement et favorise ensuite l’émergence des mémoires du corps et de la psyché. En effet au cours de l’histoire personnelle, tous les épisodes émotionnellement très intenses, voire dramatiques ou traumatiques, sont « refoulés » hors de la conscience, pour permettre à l’individu d’y survivre.

Ils sont alors enfouis, « stockés » dans l’inconscient psychique, mais aussi dans le corps, dans la mémoire cellulaire. Ils deviennent difficiles à déloger, et si les méthodes habituelles de la psychanalyse et de la psychothérapie permettent de mettre à jour certains pans de l’inconscient psychique, elles sont généralement incapables d’agir au niveau des mémoires du corps, et on se retrouve conscient de ses problèmes, mais toujours aussi incapable de les dépasser. De plus nous portons des mémoires impossibles à atteindre à travers notre histoire de vie, celles que nous transmettent d’inconscient à inconscient nos ascendants (psychogénéalogie), l’inconscient collectif de notre peuple et de notre culture, ainsi que des mémoires karmiques.

La force du Rebirth est de nous donner un accès progressif à ces mémoires, nous permettant d’en prendre conscience, et ainsi de progressivement s’en défaire. Le respirant reste maître du processus, et peut à tout instant le ralentir ou y renoncer s’il ne se sent pas prêt à aller plus loin.