La méditation

L’état de méditation est un état relié, ou l’individu se fond dans le tout, dans l’UN, expérimentant une totale sérénité. Ecoutons Osho, qui compare le méditant à un « nuage blanc :

Un nuage, dans le ciel, doucement poussé par le vent :
Il est, il va, il naît et meurt,
Il change sans cesse, mais sans but, sans plan, sans choix, sans action, sans cause,
Sans attente et (donc) sans frustration:
 » il est simplement, ici et maintenant « 

Une des conditions pour atteindre un tel état est de parvenir à l’écoute intérieure de soi-même, et pour cela d’interrompre le parasitage et le bavardage du mental . L’ « entrainement » consiste donc à apprendre à diriger le mental en l’obligeant à se concentrer sur des gestes, images, visualisations, respirations, vibrations sonores, déjà éprouvés par la tradition comme efficaces pour ralentir l’agitation intérieure. Telles sont bien les techniques d’apprentissage de la méditation : concentration, écoute du corps, récitation de mantras spécifiques, techniques de Pranayama (respirations), adoption de la pleine conscience… Quand les pensées du mental nous accaparent, il est toujours possible de les observer « de l’extérieur » et d’ attendre paisiblement qu’elles nous quittent pour revenir à la conscience de l’instant ; on en arrive à « observer le penseur » en nous, et à prendre conscience que coexistent un égo accaparé par le mental, et un Soi libre et paisible, extérieur à ce processus.