La méditation

L’état de méditation est un état relié, ou l’individu se fond dans le tout, dans l’UN, expérimentant une totale sérénité. Ecoutons Osho, qui compare le méditant à un « nuage blanc :

Un nuage, dans le ciel, doucement poussé par le vent :
Il est, il va, il naît et meurt,
Il change sans cesse, mais sans but, sans plan, sans choix, sans action, sans cause,
Sans attente et (donc) sans frustration:
 » il est simplement, ici et maintenant « 

Une des conditions pour atteindre un tel état est de parvenir à l’écoute intérieure de soi-même, et pour cela d’interrompre de parasitage et le bavardage du mental . L’ « entrainement » consiste donc à apprendre à diriger le mental en l’obligeant à se concentrer sur des gestes, images, visualisations, respirations, vibrations sonores, déjà éprouvés par la tradition comme efficaces pour ralentir l’agitation intérieure. Telles sont bien les techniques d’apprentissage de la méditation : concentration, écoute du corps, récitation de mantras spécifiques, techniques de Pranayama (respirations), adoption de la pleine conscience… Quand les pensées du mental nous accaparent, il est toujours possible de les observer « de l’extérieur » et d’ attendre paisiblement qu’elles nous quittent pour revenir à la conscience de l’instant ; on en arrive à « observer le penseur » en nous, et à prendre conscience que coexistent un égo accaparé par le mental, et un Soi libre et paisible, extérieur à ce processus.

Vous serez guidés dans les séances par des animateurs qui pratiquent la méditation depuis plus de 20 ans, avec les outils d’une tradition vivante et joyeuse, pour dépasser le stress du quotidien et créer en soi un espace toujours disponible où est accessible la paix intérieure, la sérénité, la vision positive. Les mantras traditionnels du Kundalini yoga, vibrations sacrées porteuses de puissantes énergies lumineuses et guérissantes, sont largement utilisés dans cet apprentissage de la méditation.

→ Les séances ont lieu le mardi à 18h au 10 rue Victor Boner à Rennes (Bus ligne 4 ; arrêt Préfecture).